Nolwenn Lapierre

Nolwenn Lapierre a obtenu son diplôme d’État en psychomotricité en 2011 puis sa maîtrise en réadaptation (expertise en gérontologie) de l’Université Paris VI en 2014. Elle a ensuite obtenu son doctorat en sciences biomédicales (options sciences du vieillissement) à l’Université de Montréal en 2019 avec un projet de recherche alliant technologies et maintien à domicile. Son projet s’est déroulé au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal sous la direction de la Pr Jacqueline Rousseau (laboratoire RE●PÈR-E : RElation PERsonne-Environnement) et la codirection du Pr. Jean Meunier (laboratoire DIRO, UdeM). Parallèlement à sa formation, elle a acquis de l’expérience clinique en pratique privée et en soins de longue durée auprès de personnes âgées en perte d’autonomie. De 2019 à 2020, elle a réalisé un premier stage postdoctoral à l’Hôpital Pitié Salpêtrière – Charles Foix (France) dans le domaine des technologies de réadaptation en pratique gériatrique. Elle poursuit depuis novembre 2020 un second stage postdoctoral à l’Université Laval et à University of British Columbia. Elle développe un programme de recherche axé sur l’accès, l’usage et l’évaluation des technologies pour favoriser le maintien à domicile et la participation sociale des personnes âgées avec incapacités ou en perte d’autonomie.

1 Janvier 1970 Les commentaires sont fermés
Scroll