L’inaptitude à consentir à un soin et le consentement substitué #008

Champagne, K. (2016) L’avènement des directives médicales anticipées : le testament biologique et le mandat de protection sont-ils toujours utiles ? Revue du notariat, 118 (3), 391–436. https://doi.org/10.7202/1043447ar
https://www.erudit.org/fr/revues/notariat/2016-v118-n3-notariat03443/1043447ar.pdf

1 Janvier 1970 Les commentaires sont fermés
Scroll